Adresse

Au Village 4
Case postale 51
1731 Ependes


Administration communale

Lundi

08.00 - 11.00 h

Mardi

fermé

Mercredi

08.00 - 11.00 h

15.00 - 19.00 h

Jeudi

08.00 - 11.00 h

Vendredi

fermé

 

T. +41 26 413 25 50
M. admin@ependes.ch

 

Caisse communale

T. +41 26 413 40 24
M. compta@ependes.ch

Air

Notre commune d'Ependes met à disposition quelques informations destinées à préserver la qualité de l'air. 

Incinération des déchets en plein air : attention à la pollution !

Il est faux de croire que les déchets incinérés en plein air partent définitivement en fumée, loin de chez soi ! En effet, les polluants contenus dans les matériaux incinérés se retrouvent dans l'air, dans les sols et les eaux. Ces polluants vont finir dans votre organisme via l'air que vous respirez et les aliments que vous mangez !

L'incinération de déchets en plein air ou dans des installations inadaptées représente à elle seule environ 10 % des émissions totales de particules fines (PM10) en Suisse. De nombreuses études établissent la nocivité des PM10 pour la santé. Celles-ci peuvent provoquer des allergies et des bronchites, déclencher des crises d'asthme, augmenter le risque d'infarctus et même s'avérer cancérigènes. L'incinération des déchets en plein air génère également toutes sortes d'autres polluants, dont des dioxines, connues pour être cancérigènes.

Feu de bois dans la commune d'Ependes

Ne brûler aucun déchet en plein air ou dans son chauffage à bois. Pour préserver la santé et l'environnement, il est strictement interdit de brûler des déchets en plein air, dans un tonneau, dans une cheminée de salon ou dans un chauffage à bois. La seule exception qui existe concerne de petites quantités de déchets à l'état naturel provenant des forêts, des champs ou des jardins. La possibilité d'incinérer de tels déchets est soumise à des règles strictes.

Que peut-on brûler ?

  • les déchets naturels doivent être secs (plus d'aiguilles ou de feuilles sur les branches, pas de déchets détrempés) ;
  • leur incinération ne doit dégager que peu de fumée ;
  • la matière sèche doit être empilée en un tas non compact prenant feu rapidement ;
  • seuls des produits non polluants tels que des feuilles sèches ou un peu de papier journal peuvent être utilisés pour allumer le feu ;
  • la commune peut interdire l'incinération dans certaines zones.

Composter ses déchets organiques

On respecte ainsi le cycle de la matière en réintégrant des fertilisants naturels dans les sols.

La dissémination des polluants doit être évitée à tout prix, d'autant plus que la composition des biens de consommation se complexifie sans cesse. Les isolations contiennent parfois des CFC. Les bois traités, les vieilles peintures et certains plastiques recèlent des métaux lourds. Ces déchets doivent être incinérés dans des usines équipées de traitement des fumées et garantissant un stockage final adéquat des cendres.

Auteur de l'article : Service de l'environnement / juillet 2006